Le Centre d’exposition Lethbridge nous invitait à explorer l’univers fantastique et ludique des contes pour enfants ainsi que l’acte de se promener en soi, de prendre le temps de profiter de la nature.  Voici quelques photographies d’une des trois performances que j’ai réalisé à l’été 2019 dans le boisé du parc Marcel-Laurin.

Ici la vie, la mort, le vivant, le vent se côtoient. En effet cette fleur jaune nommée Tanaisie fait référence à Tanatos, la mort. On plaçait ces fleurs dans les cercueils pour préserver les morts et éloigner les insectes. Je porte un gant noir et un autre jaune pour accentuer les choix que je dois prendre pour protéger mon l’environnement.

L’utilisation du pigment jaune fait référence au soleil, aux fleurs jaune. Il rend aussi hommage à la beauté de la nature et intensifie l’importance que j’accorde à la biodiversité. Mais surtout, il donne de la magie à cette performance.